Back

FASCINATION IRLANDAISE

Added: 25.01.2018 18:47:00 Views count: 175

25 January 2018

FASCINATION IRLANDAISE

Pourquoi l’Irlande fascine-t-elle tant de gens de toutes les régions du globe ? Les arguments habituels du tourisme estival (soleil quasi-permanent, mer chaude, palmiers, clubs de vacances...) ne s’y appliquent pas. De même pour le tourisme hivernal : pas de grands sommets, de superbes pistes, de stations à la mode... Et pourtant le nombre de visiteurs ne cesse d’augmenter ! 

On peut sans doute expliquer les raisons de ce succès dans les thèmes recherchés actuellement : nature, retour aux valeurs traditionnelles, relations personnelles et non plus grégaires, gentillesse dans la simplicité, découverte si enrichissante des autres. 

Et puis, il y a aussi cette extraordinaire diversité de l’Irlande. Un exemple : lorsque nous débarquons à Cork après une mini-croisière très confortable et agréable, nous trouvons une ville sympathique, un port actif et des rues animées. Puis, à Kinsale, c’est l’évocation historique de la présence britannique, le port de pêche et toujours cette ambiance joyeuse. 

En partant vers Bantry par la route de la côte, nous plongeons d’un seul coup dans des paysages sauvages au détour desquels nous trouvons les ruines d’un monastère franciscain peuplées des tombes du village avec leurs croix celtiques. 

Quelques jolies prairies du côté de Clonakilty et le rappel des liens qui unissent l’Irlande au U.S.A. depuis la Grande Famine du 19e s. avec la maison natale du constructeur automobile Henry Ford. 

A Bantry, nouvelle surprise avec le rappel d’un débarquement français avorté, une baie superbe, des plantes dignes de la Riviera, de splendides villas... et un terminal pétrolier heureusement caché. 

Et soudain, en quelques kilomètres, la route côtière très verdoyante se transforme en une route sinueuse de montagnes qui paraissent très hautes et nous surprennent par leur aridité. Plus aucune habitation à l’horizon jusqu’au bourg de Kenmare dont les maisons aux couleurs plus que vives forment des jolies taches multicolores sur fond de ciel gris. 

Puis quelques lacs apparaissent dans le lointain avec des points de vue grandioses avant une descente rapide vers la capitale touristique de la côte Ouest, Killarney, que nous atteignons en traversant une région magique de lacs et de forêts de rhododendrons. 

Killarney a une vocation de carrefour touristique ; vous y trouverez tous les produits irlandais – dont beaucoup encore «  made in Ireland ». Vous y trouverez aussi des hôtels magnifiquement situés le long d’un lac ou d’un golf et une foule de pubs plus sympathiques les uns que les La musique irlandaise y coule à flots comme la Guiness et les « locaux » n’hésitent pas à intégrer les touristes dans leurs conversations jusqu’à la fermeture des pubs. 

Comment pourrions-nous résister à tant de diversité, de richesse, de chaleur humaine alors que nous venons seulement de terminer notre première journée irlandaise... avant d’en découvrir huit autres aussi riches en surprises ? 

Aller une fois en Irlande implique d’y retourner tant l’attraction du pays est magique... 

Discussion

(0 comments)
No comments