FR SK

Back

Un nouveau pays s’ouvre au tourisme : la SLOVAQUIE.

Added: 02.09.2016 17:04:22 Views count: 1095

02 September 2016

On parle très peu de ce pays d’Europe Centrale qui pourtant, avec l’Euro, s’ouvre de plus en plus au tourisme et aux nouvelles technologies avec un dynamisme surprenant...

Il y a en effet beaucoup de très jolies choses à découvrir dans cette jeune république qui a fêté ses 20 ans d’existence en 2013 et dont la ville de Kosice a partagé très discrètement en 2013 également le titre de Capitale Européenne de la Culture avec Marseille. 

Les montagnes des Tatras offrent des buts de promenades à pied en été et des installations de sports d’hiver dans un cadre magnifique unique en Europe, sans parler des nombreux spas qui commencent à attirer une clientèle internationale. 

Savez-vous que la Slovaquie abrite la bagatelle de 712 grottes souterraines recensées à ce jour et offre aussi la possibilité de visiter des grottes de glace ? Et pourtant nous ne sommes pas au Groënland ! 

Pour les amateurs d’art baroque, la capitale Bratislava mais aussi de nombreuses villes comme Banska Bystrica sont d’un grand intérêt mais je donnerais encore la préférence à ces jolis villages où l’on retrouve l’atmosphère de jadis avec les vieilles maisons traditionnelles, les églises décorées et, au détour de la route, la silhouette d’un château médiéval où l’on peut facilement imaginer des héros légendaires défendant leurs sujets et leurs domaines. 

Avec des forêts immenses et variées où l’on peut encore rencontrer quelques ours, avec des rivières serpentant langoureusement dans la plaine ou des torrents bondissants, la Slovaquie permet encore de pouvoir déambuler plusieurs heures dans une nature quasi vierge : une chose devenue de plus en plus rare, surtout dans nos pays d’Europe.

Pays jeune, je le disais au début, et pays dynamique même dans son folklore, toujours très présent : il suffit d’assister à l’un des nombreux festivals pour se laisser emporter par la musique locale dominée par les violons et pour admirer ces artistes amateurs d’une gaieté extraordinaire dont les danses ressemblent plus à des exploits sportifs qu’à du folklore « de chez nous ». 

Et, cerise sur la gâteau pour les amateurs – et je sais qu’ils sont nombreux – nous rencontrons partout des filles magnifiques qui « méritent le voyage » ! 

Il est sûr que vous ne croiserez pas beaucoup de Français, sauf peut-être à Bratislava, mais il est sûr aussi qu’à votre retour, vous conseillerez à vos Amis de se rendre en Slovaquie. 

               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Discussion

(0 comments)
No comments